Au Maroc, le tourisme ne connaît pas la crise

4690239-7005430Malgré une crise économique mondiale, et l’augmentation du taux de chômage en Europe, le Maroc demeure la destination favorite de nombreux vacanciers, avec une nette croissance du pourcentage de fréquentation par rapport à 2012.

La Vision 2020 et son Plan Azur continuent de tenir leurs promesses. En effet, sous l’impulsion du Roi Mohammed VI, le Maroc mise sur le secteur touristique pour créer de l’emploi, construire des infrastructures, et amener le Maroc vers le top 10 des destinations touristiques. Fort de son paysage, de sa nature multiple, ainsi que sa proximité géographique avec l’Europe, le royaume devient une destination de premier choix pour de nombreux touristes.

Les efforts du Roi Mohammed VI en sont récompensés, avec une stratégie à moyen-long terme, le Maroc a généré environ 2 milliards d’euros durant les cinq premiers mois de 2013, une nette progression de 3% par rapport à l’année précédente, en pleine période de crise. La stabilité politique et sociale du royaume dans le Maghreb a rassuré les tours opérateurs, qui ont à leur tour consolider leur confiance en ce marché.

La part des pays émergents dans le tourisme à destination du Maroc, par rapport aux marchés traditionnels, est une nouveauté que le royaume tient à pérenniser. Les marchés Allemand, Anglais Italien et Américain ont enregistré des progressions cumulées allant de 7 à 11 %, de même que les marchés Russe et Tchèque ont continué leur très forte progression atteignant respectivement + 106% et +63%, tandis que les arrivées des touristes français et espagnols sont restées stables à fin Mai 2013.

Le tourisme est un secteur clé dans l’économie marocaine, et il est en face d’un avenir prometteur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *