La Côte d’Ivoire durcit ses mesures face à l’augmentation des cas de coronavirus

La Côte d’Ivoire est à ce jour le pays le plus touché par la pandémie du coronavirus en Afrique de l’Ouest, avec un bilan total de 444 cas confirmés.

Hier jeudi, le pays a enregistré 60 nouveaux cas confirmés de covid-19 sur 247 prélèvements, pendant qu’un total de 52 personnes sont guéries de la maladie, et trois y ont succombé.

En réaction, le Conseil national de sécurité a décidé, lors d’une réunion présidée ce jeudi par le chef de l’Etat Alassane Ouattara, de renforcer les mesures de distanciation sociale avec notamment « le port obligatoire du masque » dans la capitale ivoirienne et ses environs.
«Les mesures concernent également le confinement obligatoire à domicile de toutes les personnes âgées et celles souffrant de maladies chroniques, la mise en œuvre effective du télétravail, la réduction des déplacements non essentiels et la mise en place d’une stratégie de dépistage avec l’installation de 13 centres de prélèvements à Abidjan », indique le communiqué final de la réunion.

A la date du jeudi 9 mars, l’Afrique de l’Ouest comptait 2.595 cas confirmés du covid-19, 70 morts et 506 guéris. Les cinq pays de la région où l’on dénombre le plus grand nombre de cas sont la Côte d’Ivoire, le Burkina Faso (443 cas, 24 morts et 146 guéris), le Niger (410 cas, 11 morts et 40 guéris), le Ghana (313 cas, 6 morts et 31 guéris) et le Nigeria (276 cas, 6 morts et 44 guéris).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *