Malawi : Pas d’augmentation de salaires pour les ministres

Peter Mutharika, former Foreign Minister and brother to the late President of Malawi, Bingu wa Mutharika, leaves the Malawi court after he was granted bail in LilongweAlors que le Malawi traverse depuis l’année 2013 une grave crise économique, le cabinet des ministres a soumis récemment au chef de l’Etat une demande d’augmentation des salaires ministériels, actuellement de 1 100 euros et devaient passer à 6670 euros, soit une augmentation de 600 %

Au Malawi où l’ensemble des 170 000 fonctionnaires de l’Etat gagne en moyenne 76 euros, les ministres auraient demandé une augmentation de leur salaire. Leur demande frise le mépris de la crise que traverse le pays qui a plongé dans une grave crise depuis 2013.

En fait, certains hauts responsables du pays auraient volé au trésor public 22 millions d’euros qui représentent près de 40% du budget de l’Etat. Lorsque le cabinet des ministres émet sa demande d’augmentation de salaire, on s’attend à ce qu’elle soit appliquée. De 1100 euros de traitement perçu actuellement, ils ont bien voulu que leur salaire passe à 6670 euros. Le président Mutharika, qui perçoit 3 000 euros par mois, n’est heureusement pas de cet avis. Il a refusé de donner son accord pour cet abus, multiplié par six, rappelant la situation économique du pays, situation qui reste bien plus dure pour le peuple malawite que pour les 20 ministres composant son gouvernement. Ces ministres ingrats et insouciants à la crise actuelle, bénéficient en plus d’une indemnité mensuelle de 1 500 euros.

Le président Mutharika en refusant d’augmenter le salaire de ces ministres (multiplié par six ) aura refusé du même coup d’augmenter le sien, préférant donner au pays une chance de sortir du gouffre actuel.

One thought on “Malawi : Pas d’augmentation de salaires pour les ministres

  1. Très bonne mesure qui devrait être suivie mondialement.

    En effet, nous sommes actuellement en récession au niveau mondial. Les politiciens nous demandent de faire des efforts mais qu’en est-il d’eux-mêmes ? Ne devraient-ils pas nous montrer l’exemple ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *