Afrique du Sud : Recul de l’inflation

inflation-af-sudSelon son agence nationale des statistiques Stats SA, l’Afrique du Sud a enregistré une inflation à 3,9 % sur un an au terme du mois dernier. Il s’agit du niveau le plus bas de cet indicateur depuis 2011.

Stats SA explique a estimé que ce résultat encourageant est dû, en partie, à la baisse des cours du pétrole. Les économistes s’attendaient à cette évolution. Néanmoins, ils prévoient une prochaine hausse de l’inflation à cause de la faiblesse du rand, la monnaie sud-africaine. A ce propos, Nedbank n’a pas hésité à déclarer que « le rand faible face au dollar, une remontée des prix du pétrole et des prix de la nourriture plus chers en raison de la mauvaise récolte du maïs devrait rapidement être à l’origine d’un mécontentement des consommateurs.

A cela s’ajoute une note d’analyse de la banque FNB, qui souligne qu’ « une sous-composante majeure de l’indice, le prix de l’éducation demeure le plus perturbant à 8,7 % sur un an ». En effet, l’Afrique du Sud dispose d’un système d’enseignement public accessible tous ; mais, bon nombre d’élèves sont inscrits dans des établissements de formation privés qui exigent aux familles responsables de s’acquitter en janvier,des frais de scolarité en début de chaque année scolaire .

D’après Stats SA, les prix à la consommation ont évolué en moyenne de 0,6 % en rythme mensuel entre janvier et février 2015. La Banque centrale sud-africaine s’est fixé un objectif d’inflation compris entre 3 et 6 % en 2015 tout en prévoyant une inflation moyenne de 5,3 % sur la même période et de 5,5 % en 2016 après avoir enregistré une hausse des prix moyenne de 6,1 % l’année dernière.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *