Afrique : Boost Africa, pour donner un coup de pouce aux jeunes entreprises

boost-africaLa Banque européenne d’investissement (BEI) et la Banque africaine de développement (BAD) ont lancé le lundi 21 novembre à Abidjan, l’initiative «Boost Africa» visant à promouvoir l’innovation et stimuler l’esprit d’entreprise chez les jeunes promoteurs africains sur l’ensemble du continent.

Selon les deux institutions bancaires, Boost Africa « contribuera à renforcer l’essor, en Afrique, d’un écosystème d’entreprises efficaces en soutenant, de façon durable, les étapes les plus précoces et les plus risquées de la chaîne de valeur entrepreneuriale ».

« L’initiative Boost Africa permettra aux jeunes africains d’envisager l’avenir avec espoir et de se convaincre qu’ils peuvent réussir dans la poursuite de leurs rêves et de leurs attentes », a déclaré Akinwumi Adesina, président de la BAD, cité dans le communiqué de la banque panafricaine.

« Boost Africa est, véritablement, une grande initiative qui soutiendra l’esprit d’entreprise et l’innovation en Afrique et qui alimentera les nouveaux talents du continent », a renchéri Werner Hoyer, le président de la BEI.

S’articulant sur trois piliers intégrés, cette initiative «entend stimuler le potentiel entrepreneurial des jeunes africains et les amener ainsi à créer des entreprises performantes et innovantes, à même de relever les défis de la concurrence régionale et mondiale, d’attirer des investissements directs nationaux et étrangers, de créer de nouveaux emplois de qualité et de contribuer à une croissance économique durable et inclusive », précise la même source.

Les trois axes principaux de Boost Africa sont constitués d’un programme d’investissement au profit de jeunes pousses innovantes et des petites et moyennes entreprises (PME) à fort potentiel de croissance, d’un mécanisme d’assistance technique regroupant notamment des aides non remboursables et d’un laboratoire d’information et d’innovation.

Grâce à un premier investissement mixte de 150 millions d’euros au maximum, Boost Africa devrait mobiliser à terme, jusqu’à un milliard d’euros en investissements supplémentaires dans des secteurs à forte croissance et soutenir plus de 1.500 jeunes entrepreneurs et PME sur l’ensemble du continent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *