Bénin : 1002 milliards FCFA de titres publics pour financer une partie de son budget

talon1Le gouvernement béninois a adopté en conseil de ministres, un décret autorisant l’emprunt sur le marché des capitaux sous régional, l’équivalent de 1002 milliards de francs CFA, à travers des opérations d’émissions de titres publics.

Ce programme d’émission de titres publics du Bénin pour l’exercice 2017, retenu de commun accord avec l’agence UMOA-Titres et les spécialistes en valeurs du trésor agréées au Bénin, permettra au pays de financer une partie de son budget de 2010 milliards de FCFA, voté à l’unanimité fin décembre par le parlement.

Une nouvelle transaction qui est également une occasion pour le Bénin, de jauger sa cote de confiance sur le marché financier sous-régional. En effet, le 02 février dernier, le pays n’a pas pu mobiliser les 35 milliards de francs CFA émis sous formes de bons du Trésor.

Selon le compte rendu final de l’Agence régionale d’appui à l’émission et à la gestion des titres dans l’UMOA, la transaction organisée par l’Agence UMOA-Titres (AUT), en collaboration avec la BCEAO, s’était terminé avec un taux de recouvrement du montant mis en adjudication, s’élevant à 71,32 % pour un montant de soumissions de 22,962 milliards, soit un écart de plus de 12,038 milliards de francs CFA.

L’ambitieux budget de l’Etat pour l’exercice 2017, voté en fin d’année 2016, par l’administration Talon, a laissé dubitatif nombres d’économistes et d’analystes sur son réalisme et sa faisabilité. Le défi financier est donc de taille pour Cotonou.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *