Libreville promet 30.000 nouveaux emplois à l’horizon 2019

Le Gouvernement du Gabon a annoncé la création de 30.000 emplois dans divers domaines, d’ici 2019, dans le cadre de la mise en œuvre de son Plan de relance économique (PRE) adopté le 19 mai dernier.

Les domaines les plus pourvoyeurs d’emplois seront les filières de l’économie numérique, du BTP, des mines, des hydrocarbures, de l’agriculture, des forêts, du tourisme, selon Libreville.

Cet objectif se situe dans la droite ligne des objectifs des autorités gabonaises qui veulent porter dans les deux années à venir, la croissance du pays à un taux de 6%, comme pour la période 2010-2014, et réduire la pauvreté pour 100.000 personnes économiquement faibles.

L’exécution de ce plan d’urgence élaboré en collaboration avec le FMI, s’appuie sur la remise en équilibre des finances publiques, en ramenant le déficit public au dessous de la barre des 3%, et le retour au seuil stratégique d’endettement fixé par l’Etat.

Un projet ambitieux donc, qui laisse encore dubitatifs certains, qui estiment que le gouvernement gabonais gagnerait à faire, dans un premier temps, l’Etat des lieux du nombre d’emplois détruits et des salariés du privé en congés techniques dû à la crise pétrolière, avant de projeter d’en créer des milliers à partir d’un simple claquement de doigts.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *