Nigéria : baisse record des réserves de change

L’économie nigériane en pleine tourmente. Dans l’intervalle de six mois le Nigéria a connu une chute inquiétante de ses réserves de change. Alors qu’elles étaient encore à près de 32,88 milliards de dollars le 22 juin, force est de constater que le 30 juin dernier, elles étaient passées à 31,88 milliards de dollars, information rapportée  par la presse locale. En effet c’est le plus bas niveau des réserves de change depuis décembre 2010 où le pays avait connu une régression avec des réserves qui s’élevaient à 31,80 milliards de dollars. Comparativement à l’année passée où le niveau le plus élevé était de 37,42 milliards de dollars, cette année le pays a connu un baisse de 14,8%. Une situation qui inquiète au plus haut point les gestionnaires économiques qui sont déjà à pieds d’œuvre pour pallier à cette baisse des réserves en devises. Ainsi lors d’une récente réunion de la Commission de la politique monétaire (MPC), le gouverneur de la Banque centrale du Nigeria (CBN),  Lamido Sanusi, a signalé que cette baisse des réserves entravait les efforts de la banque pour maintenir la valeur de la monnaie locale, le Naira. « L’économie n’est pas aidée par le fait que les flux réels de devises du secteur pétrolier vers la Banque centrale sont loin des niveaux escomptés, étant donné l’augmentation importante des prix du brut et de la production, comparé aux flux à des niveaux de prix comparables avant la crise » a-t-il ajouté. Par ailleurs l’insuffisance des recettes pétrolières empêche la CBN d’accroître considérablement les ventes de devises et surtout à faire face la pression inflationniste internationale en utilisant une devise locale plus forte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *