Les douanes du Togo et du Burkina désormais interconnectées

La cérémonie officielle de lancement de l’interconnexion des systèmes informatiques douaniers du Togo et du Burkina Faso pour une meilleure prestation aux frontières, a eu lieu ce lundi 28 mai à Ouagadougou, la capitale burkinabé.

Ce projet qui concerne les corridors Lomé-Cinkansé-Koupéla-Ouagadougou et Lomé-Cinkansé-Koupéla-Kantchari, vise à équiper les Administrations douanières à Lomé et Ouagadougou de serveurs interconnectés, afin de réduire le temps de passage aux Postes de contrôle juxtaposés de Cinkansé, actuellement de 2-3 jours, à 1-2 heures.

En rendant le contrôle plus rapide, le projet contribuera à la fluidification du trafic notamment sur le corridor Lomé-Cinkansé-Koupéla-Ouagadougou particulièrement important, où transitent pas moins de 39 % des marchandises importées au Burkina Faso.

Le 16 janvier dernier, les Administrations douanières des deux pays avaient reçu les équipements dans le cadre de ce projet. Les lots étaient composés de 80 ordinateurs de bureau, 80 imprimantes, 6 ordinateurs portables, 80 onduleurs de 1500 VA, 2 onduleurs de 10 KVA, 3 serveurs et 10 équipements réseaux.

Mis en œuvre par la Commission de l’UEMOA, avec l’appui technique de la Conférence des Nations unies sur le Commerce et le Développement (CNUCED), le projet d’interconnexion douanière a été financé à hauteur de 1.093.786.867 FCFA par l’Agence japonaise de Coopération internationale (JICA).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *