La dette publique gabonaise en hausse de 18,1%

La dette publique du Gabon a connu une augmentation de 18,1% au cours de l’année 2017, pour s’établir à un montant de 4 807,6 milliards de Fcfa, avec 69,8% de dettes extérieures (dont près de 25% provenant des marchés financiers), selon des dernières données compilées de la Direction générale de la Dette.

Cette dette était fixée à 3165,4 milliards de Fcfa en 2016, puis à 4110 milliards de Fcfa au premier trimestre 2017. Une augmentation imputable en partie à la hausse conjointe de l’encours des dettes extérieures et intérieures suite aux nombreux emprunts multilatéraux effectués sur les marchés internationaux et régionaux, selon la presse locale.

Le Fonds monétaire international (FMI) soulignait récemment l’urgence de la mise en place de réformes structurelles en vue juguler l’effet de la dette sur les finances du pays.

Pour les spécialistes, Libreville fait certes des efforts pour apurer cette dette, avec notamment le règlement, en décembre 2017, de près de 777 milliards, mais la dette vient de franchir un seuil historique, puisqu’avec cette nouvelle hausse, « elle atteint un cap encore jamais atteint jusque-là».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *