L’UE accorde un nouvel appui budgétaire de 20 millions d’euro au Niger

L’Union européenne (UE) a débloqué 20 millions d’euros sous forme d’appui budgétaire au Niger pour le compte de l’exercice 2019, a annoncé un communiqué publié vendredi à Niamey.

Ce financement va être réparti en deux partie : 16 millions d’euros pour le Contrat relatif à la résilience et construction de l’Etat (SRBC) et 4 millions d’euros pour le Contrat de réforme sectorielle éducation/formation.

Ce don permettra d’«accompagner les progrès de l’Etat dans la mise en œuvre des politiques sectorielles et des réformes dans les domaines en particulier de l’éducation et la formation, de la santé publique, de l’accès à la justice, de la sécurité intérieure, de la lutte contre la migration irrégulière, de la gestion des finances publiques et de la mobilisation des ressources intérieures», a indiqué l’UE.

En effet, ce décaissement a été approuvé par l’UE à l’issue d’une analyse approfondie d’une requête transmise le 3 juillet 2019 par Niamey, documentant l’atteinte des critères d’éligibilité convenus.

Ceux-ci portent notamment sur l’existence d’un cadre macroéconomique soutenable, crédible et pertinent, des progrès dans la mise en œuvre du Plan national de développement et social (PDES) et des politiques sectorielles soutenues, d’une dynamique positive dans la réforme de la gestion des finances publiques et des progrès constatés dans le domaine de la transparence et du contrôle budgétaire.

Cette nouvelle enveloppe porte à 464,8 million d’euro, le montant cumulé des décaissements au titre des programmes d’appui budgétaire de l’Union au Niger, sur la période 2014-2019.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *