Maroc: Les banques répondent aux vœux du Roi Mohammed VI de plafonner à 2 % le taux d’intérêt 

Au Maroc, les banques ont répondu aux vœux du Roi Mohammed VI de plafonner à 2 % le taux d’intérêt qui sera appliqué à un programme de financement des entreprises, particulièrement les PME, les TPE et le monde rural, représentant le plus bas taux jamais appliqué dans le pays.

Le Souverain marocain avait reçu, lundi dernier, le ministre de l’économie et des finances, le Wali de la banque centrale (Bank Al Maghrib) et le président du Groupement professionnel des banques du Maroc (GPBM), et a fortement émis le souhait que le taux d’intérêt bancaire ne dépasse pas 2%, afin que ce programme et le Fonds qui lui est destinés, soient réalistes et qu’ils impactent positivement les populations et catégories ciblées.

Ce taux doit contribuer à promouvoir l’entreprenariat, à créer de l’emploi et à marquer progressivement une rupture dans la perception et dans les mentalités en rapport avec le crédit bancaire, indiquent mercredi dans un communiqué, les trois protagonistes impliqués dans ce programme à forte portée économique et sociale. 

Dans le cadre de ce programme de financement des entreprises, les baques seront appuyées par toute une série de mesures, comme le refinancement illimité, l’application d’un taux préférentiel ou encore le relèvement du taux de garantie par la Banque centrale.

En outre, le Souverain marocain a ordonné que le Fonds Hassan II mette à la disposition du Fonds de financement de l’entreprenariat un montant de 2 MMDH (environ 200 millions d’euros) sans intérêt, destiné au monde rural, soit le quart du montant global du fonds, en vue d’obtenir des taux encore plus préférentiels pour ce segment, ajoute le communiqué.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *