Afrique du Sud : une croissance de 4% en 2011

Selon les récentes prévisions du Fonds monétaire international (FMI) publiées ce Jeudi, l’économie sud-africaine enregistrer un taux de croissance de 4% au terme de l’année 2011. Alors que la Banque Centrale avait annoncé une croissance de 3,6%, toute porte à croire que ce chiffre sera bel et bien dépassé.
En outre le FMI a aussi indiqué, que si l’Afrique du Sud maintenant ce rythme de développement, le taux de croissance serait de 4,2% l’an prochain, contre les 3,9% initialement prévu par la banque centrale. Toutefois le FMI émet quelques préoccupations à propos de l’économie sud africaine puisqu’il « considère que la reprise de l’économie sud-africaine est irrégulière, avec des risques de baisse ». Ainsi dans le rapport publié par l’institution de Washington on peut lire « Les liens économiques étroits entre l’Afrique du Sud et les économies avancées, et en particulier les pays de la zone euro, sont une préoccupation majeure, compte tenu de la mollesse de la reprise et des préoccupations persistantes sur les dettes souveraines ».
Ainsi le FMI exhorte la banque centrale du pays à contrôler, de très près, la remonter de ses taux qui sont à 5,5% depuis novembre 2010. Autre problème à l’horizon est celui du chômage car on estime que la croissance prévue ne suffira pas à créer de nouveaux emplois. En revanche le FMI concède que ce n’est qu’avec un taux de croissance soutenu entre 6 et 7% par an, conjugué à une réforme de libéralisation de l’économie, que l’Afrique du Sud pourra efficacement faire face au chômage qui affecte officiellement 25,7% de la population active.
Pour ce faire, le Fonds préconise donc la mise en œuvre de réformes structurelles « pour augmenter la productivité et la croissance ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *