Tanzanie : Le taux d’inflation a de nouveau grimpé

L’économie tanzanienne vient de connaître son taux d’inflation le plus élevé depuis le début de cette dernière décennie. Un shilling en chute libre, une pénurie alimentaire et des prix élevés des denrées ont érodé le pouvoir d’achat des tanzaniens. Le plus grand taux d’inflation enregistré au cours de la dernière décennie avait été observé au mois de mars 2009 lorsqu’ il avait atteint 13%. Les autorités locales ont au regard de cette crise exceptionnelle réuni des experts du trésor, de la banque centrale et ceux du ministère du plan afin de trouver des solutions efficaces pour contenir cette flambée. Le taux d’inflation global qui a atteint 16,8% devrait atteindre 20% d’ici la fin de l’année selon les économistes locaux. Cette prévision  prouve combien la situation est inquiétante pour l’économie nationale et combien elle exige des mesures rapides et appropriées pour stabiliser le shilling. Les prix des aliments et de l’énergie ont exercé la plus forte pression sur l’inflation. Les aliments tels que le sucre, le maïs, la viande et le jus de fruits ont largement contribué à cette inflation.

En effet l’inflation des denrées alimentaires s’est élevée à 21,3 % au cours du mois de septembre. Le taux d’augmentation du sucre a été le plus élevé à 16,4 %, suivi de celui des poissons à 6%.Par ailleurs pour les articles non alimentaires comme le gaz et le charbon, les taux d’inflation ont été respectivement de 11% et de 8,3%. Certains analystes accusent le gouvernement d’avoir laissé pourrir la situation pour protéger les intérêts de quelques exportateurs. Cette dépendance aux exportations a fortement lié l’économie tanzanienne à l’économie mondiale. C’est ce qui explique le fait que la crise actuelle de la zone euro influence et accroît l’inflation tanzanienne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *