Botswana : La FNB clôture l’année sur une note positive

La «  First National Bank » (FNB) du Botswana  devrait clôturer sans surprise l’année 2011 sur une bonne note, en donnant à ses actionnaires un excellent retour sur les investissements. C’est ce que vient d’affirmer le rapport annuel des états des banques botswanaises. Selon ce rapport, la performance de la «  First National Bank » a surpassé les chiffres de croissance projetée alors que nous traversions une ère d’incertitude après une crise financière mondiale dévastatrice. La banque a enregistré un bénéfice d’environ  32% après impôts, sur l’ensemble de l’année 2011. Dans sa note traditionnelle de fin d’année, le président du comité de direction, Lorato Boakgmo-Nthakhwana a tout de même averti que même si les chiffres sont roses et attirent des investisseurs, la situation financière demeure instable. Cette année financière a été caractérisée par l’incertitude des marchés mondiaux dont la croissance a été tirée par les pays émergents. Les risques du défaut souverain ont également contribué à l’ambiguïté et à l’instabilité des marchés financiers. Cependant, sur le plan national, on a relevé des signes de reprises évidentes avec l’augmentation de la vente des diamants suite à l’amélioration du marché. Le rapport interne de la First National Bank, révèle pour sa part que la «  Westbank », une division des financements d’actifs de la banque continue de dominer le marché du financement du véhicule.

Sa part a augmenté de 55% sur l’ensemble de l’année 2011, avec une augmentation de 11,4% en volume d’affaires nouvelles. La First National Bank  indique toutefois qu’elle consentira beaucoup d’efforts pour maintenir cette performance l’année prochaine et faire de sa banque un modèle du secteur dans le pays. L’année prochaine qui point  à l’horizon devrait être  assez stable pour permettre la réalisation de nouveaux bénéfices.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *