Tanzanie : Le FMI exhorte le gouvernement à plus de rigueur

Le Fonds Monétaire International (FMI) a averti le gouvernement tanzanien que l’économie du pays était toujours face à une situation calamiteuse en raison d’une inflation et d’un déficit budgétaire croissants. Toutefois, l’institution de Bretton Woods a félicité les autorités financières pour sa gestion particulière des impacts de la crise financière sur le pays. Malgré le succès de la Tanzanie sur la façon dont il a géré la récession, les risques que les fondamentaux macroéconomiques restent fragiles, subsistent. En outre les ajustements budgétaires seront nécessaires en 2012/2013 pour renforcer la viabilité de la dette tout en créant un espace pour les investissements dans les infrastructures et les dépenses sociales, a déclaré le représentant du Fonds Monétaire International. Il a dit que le gouvernement doit rester vigilant et serrer la liquidité domestique si les pressions inflationnistes étaient à la hausse. Pour aider à reconstruire le tissu macroéconomique, les autorités ont décidé de resserrer la politique budgétaire pour 2011/2012, en éliminant les dépenses non prioritaires récurrentes et en retardant certaines dépenses de développement. Dans une lettre à l’intention du Fonds Monétaire International le mois dernier, le ministère des finances et des affaires économiques a déclaré que le gouvernement prévoit de réduire les dépenses de 470 millions $ dans le cadre de mesures d’austérité, qui pourraient malheureusement toucher certains projets de développement. Cette initiative vise à réduire le déficit budgétaire croissant même si les réductions de dépenses pourraient affecter un certain nombre de construction et de réhabilitation déjà en cours.

Le Fonds Monétaire International (FMI) a également approuvé la modification des critères d’évaluation pour la dette extérieure. Avec cela le FMI et les responsables du pays pensent pouvoir relever l’économie de la Tanzanie au cours de cette nouvelle année.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *