L’Angola soutient ses PME

En vue d’encourager  les petites et moyennes entreprises (PME), le gouvernement a annoncé vendredi dernier par le biais de son ministre de l’économie, Abraao Gourgel que plus de 1,5 milliard de dollars ont été investis dans des crédits pour inciter les angolais  à entreprendre.  Cette annonce a été officiellement faite durant la rencontre régionale pédagogique de divulgation et de lancement d’un programme de développement des PME. Cette rencontre a rassemblé plus de 200 agents économiques des villes de Huambo Malanje et Bié. Ces crédits sont destinés à aider les jeunes entrepreneurs à développer leurs activités. En outre, le programme octroie des allègements fiscaux. Au cours de son intervention, le ministre angolais a aussi mentionné que le programme de l’exécutif en vigueur depuis le 1er janvier de cette année prévoit des fonds pour promouvoir le développement de la classe d’hommes d’affaires nationaux, diversifier l’économie, encourager les exportations et réduire les importations. Depuis le mois d’octobre 2011, le gouvernement angolais avait déjà agréé cet ambitieux programme de développement des PME. Après quoi, il avait décidé de renforcer les budgets de ce programme afin de soutenir des besoins exprimés lors de rencontres effectuées avec les hommes d’affaires. Ce financement a pour objectif de soutenir les petits entrepreneurs évoluant autant dans le secteur formel que dans l’informel. Ceci, dans l’espoir d’attirer finalement le maximum d’entre eux dans le formel.

Ce programme de développement des PME a mis tout en œuvre pour faciliter l’accès aux crédits qu’il octroie. De plus, il a pour objectifs supplémentaires de développer la formation, d’améliorer l’accès aux appuis institutionnels et fiscaux, de développer les plans d’encouragement à la production nationale et de stimuler les initiatives d’impact socio-économique immédiat.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *