Angola : Modernisation des transports

L’Angola fête les dix ans de la fin de la guerre civile. C’est aussi l’occasion pour faire le bilan sur divers secteurs de la vie politique et socio-économique dont le transport. Le ministre chargé de ce portefeuille, Augusto da Silva Tomas, s’est adressé à la presse. Il a parlé du programme angolais de modernisation des transports routiers. Dans ce cadre, 5000 bus et 500 camions viennent d’être mis en circulation dans toutes les provinces du  pays. Ces véhicules appartiennent à la Compagnie de Transport en Commun, TCUL en sigle. C’est une bonne manière de célébrer cette décennie pacifique. Les bus en question vont générer de l’emploi pour 25000 personnes. Le ministre a aussi parlé des autres points de ce programme national. Il y a, par exemple, la construction d’un Institut de Gestion, Logistique et de Transport à Luanda. Cette école va former des cadres destinés au secteur routier, à la marine et à la gestion portuaire, aéroportuaire et ferroviaire. Le pays a manqué de compétences dans ce secteur depuis bien longtemps. C’est donc une occasion de le combler. Le chantier s’achèvera en aout 2012. Actuellement, une partie des chemins de fer angolais est aussi entrain d’être réhabilitée.

Il s’agit des rails situés dans la commune de Munhango à Kwemba dans la province de Bié. D’autres voies ferrées proches de la capitale Luanda subissent aussi des travaux. Avec multiples possibilités de déplacement, les biens et les personnes pourront circuler plus aisément en Angola. Le gouvernement insiste sur ce secteur pour faire avancer son économie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *