Mozambique : Compétences du gouvernement sur les sociétés étrangères

D’après l’Economist  intelelligence unit (EIU), le gouvernement mozambicain essaie  d’étendre sa juridiction sur les fusions et acquisitions des sociétés étrangères, en particulier dans le secteur minier, où ces types d’affaires sont à un niveau  élevé. Des équipes au sein du ministère des finances et des ressources minières travaillent déjà sur l’élaboration  des conventions qui seront incluses dans la révision de la loi sur les mines, dans la manière de calculer l’impôt sur les bénéfices de la vente des sociétés étrangères. L’une des grandes sociétés concernées par cette mesure est la compagnie irlandaise Cove Energy avec ses 8% des gaz naturels sur le bassin de Rovuma en province de Cabo Delgado.  Dans cette révision Il sera également question d’augmenter les participations de l’état mozambicain dans le secteur minier du pays. De ce fait, il augmenterait par la même occasion les revenus nationaux dans le secteur.  Par ailleurs cette disposition tombe à pique, juste avant l’arrivé de la compagnie américaine Anadarko Petroleum qui compte investir 18 milliards de dollars dans l’exportation du gaz naturel mozambicain. D’autres grands groupes internationaux tels que le malaisien Petronas et Sasol en Afrique du Sud, sont également impliqués dans le développement de l’industrie du gaz naturel au Mozambique. Les installations de transport et de distribution nécessaires pour exporter ces ressources naturelles font également des débouchés sur des projets d’infrastructure importants, en particulier les routes et les chemins de fer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *