Malawi : la banque mondiale à la rescousse du secteur financier

bmLe gouvernement malawite et la banque mondiale viennent de signer un accord  cadre qui devrait permettre à l’institution de Bretton Woods de soutenir le secteur financier du Malawi. Une enveloppe de 19 millions de dollars US sera affectée à ce pays d’Afrique australe en vue d’améliorer les contrôles internes des finances publiques. La subvention perfectionnera également l’accès au crédit pour les habitants du Malawi qui ne disposent pas de services bancaires. Le projet appuiera le développement du système de surveillance dans les départements de vérification générale et de la comptabilité de tous les ministères du gouvernement. Il permettra à long terme la bancarisation de tous les fonctionnaires du pays. Le ministère des finances avait en effet remarqué depuis déjà quelques mois des inefficacités et des irrégularités dans la gestion des finances de l’Etat.  Avec cette subvention, la banque mondiale espère que le Malawi va combler les lacunes existantes. Dans la foulée, l’institution de Bretton Woods a également approuvé un programme de soutien à l’agriculture.  Son représentant dans le pays estime qu’avec une surveillance judicieuse des fonds qui seront alloués, le pays devrait accroître sa productivité. Dans le passé, le programme de subventions des intrants agricoles, avait été entaché de beaucoup d’irrégularités contraignant ainsi  la banque mondiale à suspendre momentanément le projet. Le gouvernement  a réaffirmé son désir de se montrer efficace et efficient dans la supervision de la gestion économique et financière. De nouvelles politiques économiques et fiscales devraient être élaborées afin de contrôler les ressources financières en conformité avec les recommandations de la banque mondiale.

Le Malawi a  longtemps été victime de la mauvaise gestion des ressources financières. L’opinion nationale espère bénéficier de prestation de services plus efficaces après la mise en place de nouvelles méthodes de surveillance et de contrôle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *