Djibouti ne connait pas la crise

31ab9add10fbfc0fcd2ca409a4405b92_LMalgré le chaos politique qui touche actuellement le pays, Djibouti semble avancer positivement dans son développement économique. Avec une croissance économique de près de 5%, Djibouti se positionne comme une des portes d’entrée de l’Afrique de l’Est.

Progressivement, le pays est devenu une des plaques tournantes de l’activité maritime de la région. Le pays a lancé une procédure pour la construction de 3 nouveaux ports qui porteront la capacité de traitement du pays à 10 millions de conteneurs par an dans les 2 prochaines années. L’actuelle structure portuaire finalisée il y a 5 ans, dégage déjà des revenus encourageant et la hausse de la demande a conduit au projet de renforcement de capacité du pays. Principale voie de sortie par mer pour l’Ethiopie, Djibouti bénéficie également de son développement économique et surtout des flux d’importation et d’exportation. Les découvertes en pétrole et gaz naturel, en Ethiopie, ainsi que son fort potentiel de consommation interne augure d’une bonne demande en importation vers le pays d’Europe et d’Asie.

L’Ethiopie compte une population de plus de 85 millions d’habitant et ses réserves de pétrole sont estimées à plus de 2 milliards de barils. Aussi, les gisements en gaz naturel sont très riches, avec un potentiel de près de 25 milliards de mettre cube. Par ailleurs, les projets d’infrastructures ont dopé les importations du pays, avec en tête la construction des nouveaux ports et les travaux d’expansion de l’aéroport national principal. Parmi les principaux investisseurs dans l’environnement économique de Djibouti, il faut compter les Emirats Arabes Unis qui jouent un rôle central dans la gestion du secteur portuaire du pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *