RDC : Projet de développement de l’Est par l’IDA

rdc-bm-rapportDans un communiqué rendu public le samedi 1er mars courant, le Conseil des administrateurs de la Banque Mondiale a révélé son approbation par rapport au financement, par l’Association internationale de développement (IDA), du Projet pour la stabilisation de l’Est de la République Démocratique du Congo.
Autrement dit, l’IDA a alloué 79 millions de dollars à la reconstruction du Nord-Kivu, du Sud-Kivu et de la Province Orientale. Le but étant de relever ces communautés meurtries par trois décennies de guerre.
En effet, l’est de la RDC abrite des populations qui sont parmi les plus vulnérables du monde. Les habitants ont souffert de conflits interminables qui ont anéanti leurs moyens de subsistance, endommagé les infrastructures, paralysé les services publics et détruit le tissu social.
Ainsi, selon le directeur des opérations de la Banque Mondiale pour la RDC, le développement social de ces populations est un défi urgent auquel l’institution répond afin de mettre fin à l’extrême pauvreté et de promouvoir une prospérité partagée.
Grâce aux fonds, il sera procédé à la reconstruction des infrastructures sociales telles que les écoles, les points de ravitaillement en eau potable, ainsi que les ponts et chaussées.
Ce projet fournira aussi des emplois à court terme à une partie de la population qui sera chargée de remettre en état les routes de desserte agricole. Selon la BM, et.en raison du fort potentiel agricole de la région Est de la RD Congo, les projets mis en œuvre contribueront à « améliorer les moyens de subsistance en soutenant les chaînes de valeur agricole et en accroissant les bénéfices réalisés par les petits exploitants ».
Le nouveau don de la Banque Mondiale est plus axé sur la réduction de la fragilité de la République Démocratique du Congo, plus particulièrement sur celle de l’Est du pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *