La Côte d’ivoire craint des actes terroristes

gnenemaLa Côte d’Ivoire serait visée par des actes terroristes et le récent attentat commis à 20 km de la frontière avec le Mali en constitue une preuve, ont mis en garde mardi, les députés de la commission parlementaire Sécurité et Défense de l’Assemblée Nationale ivoirienne.

Au cours de l’examen mardi à l’hémicycle, du projet de loi sur la répression du terrorisme, Le Ministre ivoirien de la Justice, Coulibaly Gnénéma a confirmé l’existence de telles menaces et a annoncé que des mesures sont prises par le gouvernement pour y faire face.

«Je peux vous assurer qu’aujourd’hui, nous ne pouvons pas nous laisser surprendre», a-t-il déclaré devant les députés. Le Conseil national de sécurité qui regroupe plusieurs ministères, les hauts commandements de l’armée et la présidence, travaille dans ce sens, même s’il reconnait l’impossibilité de maitriser la sécurité à 100%.

Aussi en ce qui concerne les entrées en Côte d’Ivoire par voie aérienne, Gnénéma a fait savoir que deux Egyptiens arrivés à l’aéroport FHB selon lui sans raisons apparentes, ont été refoulés le jour même.

Par ailleurs le président ivoirien Alassane Ouattara qui était en visite officielle dans le nord du pays, avait annoncé le 20 mai dernier, le lancement prochainement d’un satellite, dont les études de faisabilité sont en cours, pour assurer la surveillance des frontières du pays en temps réel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *