Le Togo perd un casque bleu dans une attaque d’un convoi de la Minusma au Mali

minusma-togolien-perduLa Mission de maintien de la paix de l’ONU au Mali (Minusma) a annoncé ce dimanche, le décès d’un casque bleu togolais, ainsi que de deux civils maliens, dans l’attaque de l’un de ses convois, près de Douentza, dans le centre du Mali.

Selon le communiqué de la Minusma, sept autres casques bleus togolais ont été blessés dans l’attaque, dont trois grièvement.

«L’attaque s’est déroulée non loin de la ville de Douentza (région de Mopti). Des civils suivaient le convoi de la mission de l’ONU. Nous sommes sans nouvelles de deux civils pour le moment », a témoigné sur le coup, une source au sein de la Minusma.

En effet, explique la mission onusienne dans son communiqué, « une mine ou un engin explosif artisanal (IED) a explosé au passage d’un convoi des Casques bleus. L’explosion, qui a eu lieu vers 10H30 locales, a été suivie par des tirs des assaillants à 45 km au nord de la ville de Douentza, dans la région de Mopti ».

« La Minusma condamne dans les termes les plus fermes cette attaque lâche et ignoble et appelle à déployer tous les efforts nécessaires pour en identifier les responsables et les traduire en justice ».

La Minusma réitère «sa détermination à continuer son appui au Mali et son peuple conformément à son mandat», ajoute le communiqué, précisant qu’une enquête de la gendarmerie malienne sera ouverte sur la présence de civils qui suivaient le convoi des Casques bleus au moment de l’attaque et en vue de l’identification des assaillants.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *