Les chaînes TV portugaises SIC définitivement fermées en Angola

Après un premier retrait des bouquets du fournisseur de télévision par satellite angolais ZAP, les chaînes TV portugaises, SIC Noticias et SIC Internacional, sont désormais complètement inaccessibles en Angola.

DSTV Multichoice, dernier diffuseur à offrir encore lesdites chaînes dans son bouquet, a décidé de les retirer dès ce lundi à 00 heure, arguant qu’elles avaient «peu d’audience». Les deux chaînes de télévision portugaises sont reconnues pour leurs émissions assez critiques vis-à-vis du gouvernement de Luanda et du président Dos Santos.

En novembre 2016, les chaînes SIC avaient diffusé un reportage dénonçant la corruption du régime dos Santos et intitulé sans détour «Angola, un pays riche de 20 millions de pauvres».

Ces médias ont récidivé en mars dernier, en mettant en cause le chef de l’Etat angolais, dans le scandale financier qui a provoqué la faillite de l’empire bancaire portugais, «Espirito Santo» en 2014. Ces dénonciations leur ont valu leur retrait en mars, des bouquets de distributeur angolais, ZAP, qui appartient à Isabel dos Santos, fille du président angolais.

Au pouvoir depuis 1979, M. dos Santos, 74 ans, a annoncé qu’il ne se représenterait pas lors des élections d’août prochain. Il est critiqué par ses adversaires pour avoir mis l’Etat et l’économie en coupe réglée, notamment en offrant à sa famille et à ses proches, la direction de nombreuses grandes entreprises du pays.

L’Angola figure au 164e rang sur 176 pays au dernier classement de l’ONG Transparency International sur la corruption.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *