Le Rwanda réintégré la Communauté économique des Etats de l’Afrique Centrale

kiikgaliLe Rwanda est redevenu membre de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC). Cette réintégration de Kigali, intervient après huit années de sa suspension «volontaire» à l’instance régionale, majoritairement francophone, pour concentrer sa présence et ses actions au sein de la communauté des Etats de l’Afrique de l’est dont elle est également membre.

La réintégration du Rwanda à la CEEAC a été conclue et confirmée lors de la 16ème session ordinaire des chefs d’Etats et de gouvernements de la CEEAC qui s’est tenue le 25 mai 2015 à N’djamena, apprend-on, du directeur général en charge des affaires multilatérales au sein du ministère des affaires étrangères, Olivier Nduhungirehe. Paul Kagamé, président du Rwanda, n’était cependant pas présent au sommet de Ndjamena au Tchad où a été décidé la réintégration de son pays.

Le Rwanda redevient ainsi, le 11ème  Etat membre de cette institution d’intégration régionale. Il avait relancé sa demande de réintégration il y a trois ans. Et, le premier pays de la CEEAC dont la langue officielle est l’anglais. Le français étant devenu la 2ème langue après une réforme radicale.

Sur le réseau social Twitter, la ministre rwandaise des Affaires étrangères Louise Mushikiwabo s’est « réjouie » de cette réintégration. « Nous sommes fiers de notre héritage de l’Afrique centrale! », a-t-elle déclaré, précisant que le Rwanda n’avait jamais « quitté » l’organisation régionale, mais « suspendu » sa participation pour se « concentrer sur son intégration dans la Communauté est-africaine ».

Le Rwanda, est également membre de la Communauté économique des pays des Grands Lacs (CEPGL), du Marché commun de l’Afrique orientale et australe (COMESA) et de la Communauté d’Afrique de l’Est (EAC). Ce pays devrait maintenant avec les autres pays membres de la CEEAC, travailler davantage pour mettre en œuvre l’intégration physique et économique qui peine à se faire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *