Niger : 40 ministres, pas un seul de l’opposition

issoufou-courLe président nigérien réélu, Mahamadou Issoufou avait appelé l’opposition, après la proclamation de sa victoire par la cour constitutionnelle, à s’unir à lui pour construire le pays, mais, le gouvernement de 40 membres qu’il a nommé ne comprend aucun leader issu des rangs durs de l’opposition.

Ce premier gouvernement voulu de l’unité nationale est dirigé par le Premier ministre reconduit, Brigi Rafini. Il comptait d’abord 38 membres dont 3 ministres d’Etat, 7 femmes, avant d’être porté à 40 membres, avec la nomination de Rissa Ag Boula (ancien chef de l’ex-rébellion touarègue) et Mme Chika Rakiatou Bako, respectivement ministre à la Présidence de la République et ministre du Développement communautaire et de l’Aménagement du Territoire.

L’opposition qui avait boycotté le deuxième tour de l’élection présidentielle avait prévenu ne pas participer à ce gouvernement. Elle entend poursuivre la lutte contre le président Issoufou. Aucun ministre n’est donc sorti des rangs durs de l’opposition.

Pourtant, le chef de l’Etat avait appelé au rassemblement autour de lui pour relever les défis majeurs auxquels fait face le Niger. Il s’agit nommant des questions sécuritaires et du développement du pays. Selon le président Issoufou, ces défis sont si difficiles que si une partie du pays se lève contre une autre, tout sera fragilisé.

One thought on “Niger : 40 ministres, pas un seul de l’opposition

  1. Salam !
    En quoi consiste le ministère à la présidence de la République ? es-ce un nouveau ministère ? si oui, quel est son rôle ?
    merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *