Plus d’une vingtaine de site internet bloqués en Egypte

Sur décision du Caire, plusieurs sites internet sont bloqués depuis ce mercredi en Egypte, dont ceux de la télévision qatarie Al-Jazeera, et une chaîne de l’opposition égyptienne, qui émet depuis la Turquie.

En effet, l’Egypte accusait depuis longtemps, Al-Jazeera de soutenir les Frères musulmans, un mouvement interdit dans le pays des pharaons. Le mouvement est accusé d’avoir perpétré des violences après l’éviction du pouvoir en 2013, de l’un de ses leaders, l’ex-président Mohamed Morsi.

HuffPost Arabi, le site en arabe du média américain «The Huffington Post», a également été bloqué. Il avait publié plusieurs articles critiques envers le régime égyptien.

Le site d’Al-Sharq, une télévision favorable aux Frères musulmans basée en Turquie, et Mada Masr, un média indépendant égyptien qui a publié des enquêtes sur la corruption, ont subi le même sort.

Dans un communiqué, le responsable de la sécurité égyptienne parle d’un total de 21 sites internet bloqués, sans plus de détails.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *