Kenya : Le directeur des TIC de la Commission électorale porté disparu

La Commission indépendante des élections et des frontières (IEBC) du Kenya a annoncé ce dimanche, que son directeur des technologies de l’information et de la communication (TIC) a «disparu», alors que le pays s’apprête à organiser les élections générales, le 8 août prochain.

Cette Commission chargée de l’organisation de les élections au Kenya a affirmé que la dernière communication entre elle et son directeur des TIC, Chris Msando, était un SMS envoyé à ses collègues dans la matinée de samedi.

«Le contenu du texte suggère qu’il était conscient et pleinement conscient de son itinéraire pour ce jour», a déclaré Wafula Chebukati, président de l’IEBC, dans un communiqué publié à Nairobi.

Sa famille a signalé à la police qu’elle ne pouvait plus le rejoindre depuis samedi matin. «L’affaire a été signalée à la police et la commission avec les membres de sa famille travaillent avec la police pour établir où il se trouve», a indiqué Chebukati.

Un membre de la famille a déclaré que Msando avait reçu un certain nombre de menaces de mort sur ses téléphones portables au cours des derniers mois. Les menaces étaient liées à son travail, et avaient été signalées à la police.

L’incident devrait être un coup dur pour l’IEBC, car Msando, l’un des rares employés de la Commission à connaître les serveurs TIC, devait lancer ce lundi, un programme de démarrage pour démontrer comment la transmission des résultats des élections serait effectuée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *