Maroc: Le roi Mohammed VI crée un ministère chargé des affaires africaines

Au Maroc, le roi Mohammed VI a décidé la création d’un ministère chargé des affaires africaines, une structure qui s’inscrit dans le sillage du renforcement de la politique africaine du royaume, et qui sera chargée plus particulièrement de l’investissement.

L’annonce de la création de ce ministère a été faite vendredi, à l’occasion de l’ouverture de la session d’automne du parlement marocain, une séance présidée traditionnellement par le roi. Ce ministère délégué, placé sous la supervision du ministère des Affaires étrangères, sera renforcé par deux cellules de suivi, l’une au ministère de l’Intérieur et l’autre au ministère des Finances.

Le nouveau ministère des affaires africaines s’inscrit en droite ligne de la démarche du roi Mohammed VI, qui défend l’émergence d’une Afrique s’appuyant sur ses propres ressources et son propre potentiel humain, sur la base de partenariats Sud-Sud à même d’assurer le développement des pays africains.

En 2017, le Maroc s’est placé en tête des investisseurs intra-africains. Il est aussi le cinquième investisseur mondial en Afrique, selon un rapport conjoint de la Banque africaine de développement (BAD), du Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) et du Centre de développement de l’organisation de coopération et de développement économiques (OCDE).

Télécoms, banques, assurances, BTP, commerce, sont autant de secteurs où les entreprises marocaines sont présentes dans plusieurs pays subsahariens et d’Afrique de l’Ouest notamment.

A titre d’exemple, le Groupe Maroc Telecom a investi, au cours des dix dernières années, 3.690 milliards de francs CFA, soit près de 6 milliards d’euros, pour la modernisation des infrastructures et l’amélioration de la qualité du service Télécoms en Afrique.

Maroc Telecom a déployé la Fibre Optique sur une longueur de 6.900 Km, dont une dorsale +Niger, Burkina Faso, Mali, Mauritanie et Maroc+ et projette bientôt le déploiement d’un câble sous-marin atlantique. Le groupe télécoms marocain sert aujourd’hui plus de 55 millions d’utilisateurs dans 10 pays africains, générant un revenu global estimé à 2.112 milliards de francs CFA en 2016.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *