La Turquie et le Tchad signent une douzaine d’accords à N’Djamena

La Turquie et le Tchad ont signé ce 26 décembre, cinq accords de coopération, au terme d’une visite de 24 heures du dirigeant turc, Recep Tayyip Erdogan à N’Djamena.

Les accords paraphés par les présidents Erdogan et Idriss Déby Itno sont relatifs à l’impôt sur le revenu, la coopération en matière de jeunesse et sports, la coopération technique et de développement, la promotion et la protection des investissements et la coopération dans le partage d’informations et d’archives diplomatiques.

Le Tchad a aussi sollicité l’engagement de la Turquie dans la recherche et l’exploitation pétrolière. Chose curieuse, puisque que N’Djamena négocie depuis plusieurs mois, des prêts gagés sur son pétrole et une restructuration de dette s’élevant à 1 milliard de dollars, avec l’entreprise suisse, Glencore.

A N’Djamena, deuxième étape de la nouvelle tournée du président turc, les sujets les questions internationaux, notamment le terrorisme et le conflit israélo-palestinien étaient également revenus dans les discussions.

Les président Erdogan et Déby ont estimé que sur la question de Jérusalem, les décisions « unilatérales et illégales » sont « inacceptables et nulles », condamnant au passage, la reconnaissance par Washington de Jérusalem comme capitale d’Israël.

Cette position, selon eux, pourrait avoir des répercussions négatives sur la paix et la stabilité dans la région et comporterait un risque de «détruire complètement les fondements pour la paix».

Le président turc est attendu en Tunisie, troisième et dernière étape de sa tournée qui l’a conduit dans une première escale au Soudan.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *