Le chef du coup de force militaire au Zimbabwe, Constantino Chiwenga nommé vice-président

Constantino Chiwenga, l’ancien chef de l’armée du Zimbabwe tombeur du président Mugabe, a été nommé vice-président du pays, et a prêté serment ce jeudi 28 décembre lors d’une cérémonie à Harare, la capitale.

Chiwenga avait dirigé le coup de force militaire ayant mis fin en novembre dernier, aux 37 années de règne du président Robert Mugabe. Il est secondé dans ses nouvelles fonctions, par Kembo Mohadi, ancien ministre de la Sécurité intérieure sous Mugabe, qui a également prêté serment ce jeudi.

Les deux hommes avaient été nommés, la semaine dernière, vice-président du parti au pouvoir, la ZANU-PF, et leur nomination à la vice-présidence du pays était prévisible.

Le président Robert Mugabe a démissionné sous la pression de l’armée, et a été remplacé par Emmerson Mnangagwa, un vétéran de la politique qu’il avait limogé quelques semaines auparavant, de son poste de vice-président.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *