Ouganda : Le président Museveni autorisé à briguer un sixième mandat

Le président de l’Ouganda, Yoweri Museveni pourra briguer un sixième mandat en 2021, selon une décision de justice rendue ce jeudi, suite à une saisine de l’opposition ougandaise sur ce sujet.

Les textes fondamentaux du pays limitaient à 75 ans, l’âge autorisé pour un chef de l’Etat. Mais en janvier dernier, le président Museveni, aujourd’hui âgé de 73 ans, a promulgué une nouvelle loi supprimant cette limite d’âge afin de pouvoir se porter candidat au scrutin présidentiel de 2021. Cette manœuvre avait provoqué la colère de son opposition, qui prête à Museveni l’intention d’une «présidence à vie», alors qu’il a déjà passé 31 ans à la tête du pays.

Une coalition de partis d’opposition avait alors saisi la justice pour faire annuler cette loi. Mais siégeant ce jeudi dans la ville reculée de Mbale, à environ 225 km à l’est de Kampala, une majorité de juges constitutionnels s’est prononcée en faveur de «la loi Museveni».

En prenant le pouvoir en 1986 en tant que chef de l’armée rebelle, Yoweri Museveni déclarait que les dirigeants qui «restent trop longtemps» au pouvoir incarnaient «les racines des maux de l’Afrique». Une position qu’il a visiblement abandonnée en 2016, alors qu’il était candidat pour un cinquième mandat, en déclarant que le moment n’était pas encore venu pour lui de partir, car «il y a encore beaucoup de travail à accomplir» !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *