Roi Mohammed VI: Les réformes au Maroc orientées vers le social et l’emploi des jeunes

Au Maroc, le Roi Mohammed VI a appelé vendredi, à l’ouverture de la session d’automne du Parlement, à une « mobilisation générale et un travail collectif » en vue de réduire les inégalités sociales et spatiales et dynamiser l’emploi des jeunes, tout en annonçant la mise en place d’une commission chargée de l’élaboration d’un nouveau modèle de développement.

Devant les parlementaires des deux Chambres réunies, le Souverain marocain a indiqué que cette année législative s’amorce à un moment où « responsabilité et travail sérieux » sont érigés en mots d’ordre. Dans ce sens, il a appelé la classe politique, plus spécifiquement, à s’inscrire dans cette dynamique.

Qu’ils soient de la majorité ou de l’opposition parlementaire, ils ont « la noble et lourde charge de prendre part activement à la dynamique de réforme que connaît notre pays ». Car, pour tous, « ce qui importe par-dessus tout, c’est le produit de votre effort collégial », a souligné le Roi.

Il est également nécessaire de mettre en place de « nouveaux mécanismes susceptibles de renforcer la contribution du secteur privé dans la promotion du Social, et de l’inciter à prendre une part active dans l’amélioration des prestations offertes aux citoyens ».

Le Roi a rappelé que ses importantes orientations ayant trait aux questions de l’emploi, de l’enseignement, de la formation professionnelle, du service militaire sont destinées à améliorer les conditions de vie des citoyens en général et des jeunes en particulier, à les mettre en capacité de servir leur patrie.

A cet égard, il a souligné que tous les Marocains concernés par le service militaire, sans exception, sont égaux en la matière et ce, indépendamment de leur classe sociale, de leurs diplômes et de leur niveau d’instruction.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *