L’UE continuera à assister les forces de sécurité au Mali jusqu’en 2021

Le mandat de la mission de l’Union Européenne (UE) chargée d’assister et de former les forces de sécurité du Mali (EUCAP Sahel Mali), est prolongé jusqu’à janvier 2021, ont annoncé ce jeudi, les services du conseil européen.

Lancée le 15 avril 2014, EUCAP Sahel Mali compte 144 agents internationaux et 65 agents locaux, dont la tâche est d’instruire les forces maliennes et les préparer à faire face o l’insécurité qui persiste notamment au centre du pays. Elle est commandée depuis octobre 2017 par le général de gendarmerie français Philippe Rio et son quartier général est à Bamako, la capitale du Mali.

La décision de prolonger le mandat de cette mission intervient après que l’équipe mixte de l’Organisation des Nations Unies (ONU) et de l’Union africaine (UA) sur la paix et la sécurité, ait exprimé sa préoccupation face à la détérioration de la situation sécuritaire dans le centre du Mali.

Les deux organisations ont exhorté le gouvernement malien à «intensifier ses efforts visant à répondre à une situation de plus en plus complexe, avec le soutien des partenaires ».

Elles ont également appelé l’ensemble des parties prenantes de la crise malienne à «pérenniser leur engagement» et à «accélérer la mise en œuvre» des mesures prévues dans le cadre de l’accord de désarmement, de démobilisation et de réintégration (DDR).

Un appel a également été lancé à l’ensemble des partenaires internationaux, afin qu’ils «continuent à soutenir la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA)», une mission de maintien de la paix de l’ONU dans le pays d’Afrique de l’Ouest.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *