Le Roi Mohammed VI appelle à faire prévaloir l’idéal de solidarité et de coopération à la base de l’OCI

Le Roi Mohammed VI a plaidé, jeudi à Rabat, pour l’adoption de mécanismes pour prémunir les pays membres de l’Organisation de la coopération islamique (OCI) contre les risques de fragmentation et de division induits par une conjoncture internationale critique et éminemment complexe, dominée par les crises qui ont éclaté dans certains États membres.

Dans un message adressé aux participants à la commémoration du cinquantenaire de la création de l’OCI, le Souverain marocain a souligné qu’avec de fortes répercussions au niveau régional, cette situation a donné lieu à une aggravation des divisions, à l’exacerbation d’un sectarisme odieux, à la poussée de l’extrémisme et du terrorisme.

Il y a urgence de s’attaquer aux causes qui ont induit cet état de fait, annonciateur de nombreux périls, a insisté le Roi Mohammed VI, appelant à « contrer les tentatives de certaines parties qui exploitent cette situation de crise pour attiser le sentiment séparatiste ou pour redessiner la carte du monde islamique, en faisant fi des évidences historiques et des réalités identitaires, en influant sur le destin des nations, en menaçant la sécurité et la stabilité internationales ».

Pour surmonter cette conjoncture sensible, « des stratégies et des programmes de développement appropriés, en parfaite adéquation avec les spécificités nationales, doivent être élaborés et mis en œuvre, selon l’idéal de solidarité et de coopération qui constitue l’esprit de la Charte de l’Organisation», a plaidé le Souverain marocain.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *