Angola : Isabel dos Santos annonce des ambitions présidentielles

La fille de l’ex-président angolais, la milliardaire Isabel dos Santos, n’exclut pas la possibilité d’entrer en politique avec de grandes ambitions, notamment le poste de Chef de l’Etat.

Dans un entretien avec la radio-télévision publique portugaise (RTP), la fille de José Eduardo dos Santos confirme cette possibilité, et assure être disposée à faire le nécessaire pour «défendre et servir ma terre et mon pays», sans autre précision.

Son père a dirigé l’Angola pendant trente-huit ans (1979-2017). Ses critiques lui reprochent d’avoir mis l’économie du pays en coupe réglée au profit d’une poignée de proches. Depuis son arrivée au pouvoir, son successeur, João Lourenço a lancé une véritable opération mains-propre dans laquelle la famille dos Santos et ses proches sont assez visés.

Isabel dos Santos est elle-même visé par plusieurs procédures judiciaires des faits de corruption. Le mois dernier, un tribunal angolais a annoncé le gel de ses comptes bancaires et actifs. Selon le parquet général angolais, Mme dos Santos et son mari d’origine congolaise, Sindika Dokolo, sont soupçonnés d’avoir détourné un milliard de dollars des groupes publics Sonangol (pétrole) et Sodiam (diamants) au profit de leurs affaires privées.

Vendredi, la justice portugaise a annoncé l’ouverture d’une enquête contre la milliardaire angolaise, à la suite d’une plainte d’une ancienne eurodéputée portugaise qui l’accuse de blanchiment d’argent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *