Les Béninois éliront en mai prochain leurs nouveaux conseillers municipaux

Les électeurs au Bénin iront aux urnes le 17 mai 2020, pour élire leurs nouveaux conseillers municipaux qui, à leur tour, choisiront les maires, selon une décision prise ce jeudi en Conseil des ministres.

Ces élections communales obéiront aux règles établies par le code électoral révisé et promulgué en novembre 2019, avec de nouvelles dispositions qui compliquent la tâche aux «petites» formations politiques.

En effet, la nouvelle loi électorale au Bénin oblige les partis à présenter les listes de candidatures dans l’ensemble des 546 arrondissements du pays. Ensuite, pour être éligible à la répartition des sièges, il faut obtenir 10% des suffrages au plan national. De surcroît, les scores obtenus au soir du 17 mai vont peser pour la validation des candidatures à l’élection présidentielle de 2021.

De quoi réveiller les sombres souvenirs des divergences lors des élections législatives d’avril 2019, dont l’opposition avait été écartée pour non-conformité aux nouvelles dispositions.

Dans son communiqué final, le Conseils des ministres dit avoir instruit les ministères qui interviendront dans la délivrance des pièces nécessaires pour la constitution des dossiers de candidature, de «faciliter la tâche aux demandeurs».

La décentralisation est effective au Bénin depuis 2002. Les électeurs béninois seront donc aux urnes pour le renouveler la troisième mandature des 1.435 conseillers municipaux et communaux pour un total de 77 communes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *