L’UA concentrera ses efforts pour «faire taire» les armes en Afrique

Le 33èmme sommet de l’Union Africaine entamera ses travaux le dimanche 9 février à Addis-Ababa, sous le thème : «Faire taire les armes crée des conditions propices au développement de l’Afrique».

Il est clair donc que les conflits armés sur le continent occuperont la majeur partie des débats du sommet, avec en prime, le cas libyen, où les belligérants peinent à s’entendre sur un cessez-le-feu durable.

La tension au Soudan du Sud où l’accord de paix n’est toujours pas pleinement mis en œuvre, ainsi que le regain d’activité terroriste dans le sahel devraient également au menu de ce sommet africain.

Autre enjeu important qui sera évoqué à Addis-Ababa, sera la mise en œuvre progressive de la Zone de libre-échange continentale (ZLEC), lancée en juillet 2019 à Niamey et qui donne lieu à d’intenses négociations. Les Chefs d’Etat de l’UA se pencheront également sur les réformes internes de l’organisation panafricaine, dont l’optique de la rendre plus efficace et moins budgétivore.

Le sommet d’Addis-Ababa verra également le passage de témoin entre l’actuel président de l’UA, l’Égyptien Abdel Fattah al-Sissi, et son homologue Sud-Africain, Cyril Ramaphosa qui présidera aux destinées de l’organisation pour cette année 2020.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *