Le Gabon interdit provisoirement l’accès à son territoire des passagers venant de Chine

Les pays africains continuent de prendre des dispositions pour surtout éviter l’introduction sur leurs territoires, du coronavirus qui fait actuellement ravage en Chine.

Parmi eux, le Gabon a interdit jusqu’à nouvelle ordre, l’entrée dans son territoire, des passagers en provenance de Chine.

«Au regard de la propagation de cette épidémie au-delà de son épicentre à Wuhan, le gouvernement gabonais a décidé d’élever le niveau de surveillance et de suspendre, jusqu’à nouvel ordre, l’accès au territoire national à tout passager en provenance de Chine», lit-on dans un communiqué du gouvernement en date du vendredi 7 février 2020.

La mesure concerne autant les étrangers que les Gabonais vivant en Chine, notamment les 93 d’entre eux recensés à Wuhan et ses environs où s’est déclarée l’épidémie. Mais Libreville se dit «prête à parer à toute éventualité, notamment celle du rapatriement des ressortissants gabonais, sous le contrôle de l’OMS».

Le nouveau bilan établi ce lundi 10 février par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) s’est élevé à 908 décès victime du coronavirus en Chine, pour un total de 40.000 cas confimés.

Dénommé 2019-nCoV, le coronavirus apparu en décembre dans un marché de Wuhan, a en outre tué deux autres personnes dans le monde, une aux Philippines et une autre à Hongkong. Le bilan global de 910 morts dépasse désormais largement celui du Syndrome respiratoire aigu sévère (Sras), qui avait fait 774 morts dans le monde en 2002-2003.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *