Le Roi Mohammed VI inaugure un point de débarquement aménagé pour 130 marins-pêcheurs

Le Roi Mohammed VI a inauguré vendredi à la commune d’Imourane, près de la ville d’Agadir, un point de débarquement aménagé (PDA) des produits de la mer, réalisé pour un coût global de 24,6 millions de dirhams (MDH) au bénéfice de 130 marins-pêcheurs opérant sur 52 embarcations artisanales.

Avec une production annuelle prévisionnelle de 2.500 tonnes et un chiffre d’affaires annuel prévu aux alentours de 75 MDH, ce projet est de nature à contribuer à l’amélioration des conditions de vie et de travail de cette catégorie sociale.

Le Souverain marocain a, par la même occasion, remis 52 moteurs hors-bords au profit de la coopérative «Aftas Tamraght» d’Imourane, une initiative visant la promotion des conditions de travail des marins-pêcheurs, la modernisation de leurs équipements et le développement de leurs revenus.

La région a connu la réalisation d’un autre PDA à Gourizim, au Sud d’Agadir, avec près de 19,8 millions de dirhams au bénéfice de 80 marins-pêcheurs opérant sur 20 embarcations artisanales.

Dans la Région Souss-Massa, 24 projets aquacoles sont en cours de réalisation dans le cadre de la promotion du secteur halieutique portée par le Plan national Halieutis.

Ces projets, qui ont nécessité des investissements de près de 390 millions de dirhams, devront contribuer à la durabilité des ressources, à la promotion de l’élevage, à la création de plus de 670 emplois, au traitement et à la commercialisation de près de 23.240 tonnes d’huitres, et d’environ 38.660 tonnes d’algues, et à la diminution des risques zoo-sanitaires liés à l’importation de ces espèces de l’étranger.

Plus globalement, le programme national de développement de l’aquaculture marine prévoit la réalisation de 260 projets aquacoles à l’horizon 2030.

A ces projets qui mobilisent des investissements de l’ordre de 1,7 milliard de dirhams et tablent sur une production de 158.000 tonnes, s’ajoute le projet de production de micro-algues à Akhfenir qui mobilise à lui seul un investissement de 5,4 milliards de dirhams et prévoit un volume de production de 150.000 tonnes, avec la création de plus de 950 postes d’emplois d’ici 10 ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *