La RDC décrète l’Etat d’urgence pour stopper l’épidémie du Covid19

La République démocratique du Congo (RDC) passe à son tour sous l’état d’urgence, pour faire face au Coronavirus qui a déjà contaminé au moins 45 personnes dans le pays.

Les mesures annoncées ce 24 mars par le président Félix Tshisekedi, interdisent le voyage entre la capitale Kinshasa et les provinces, sauf pour les avions et les bateaux cargos, mais leurs équipages seront soumis à un strict contrôle.

Le président congolais a en outre haussé le ton contre ses citoyens qui négligent encore les consignes d’urgences, et a annoncé le déploiement des unités de la police et de l’armée pour les y contraindre.

Félix Tshisekedi a par ailleurs estimé qu’il était «urgent» de produire de la chloroquine «en quantité industrielle» face au coronavirus, faisant allusion au récent communiqué de l’entreprise pharmaceutique Pharmakina installée en RDC, qui se disait «prête à fournir de la quinine aux chercheurs disposés à travailler sur cette piste de la recherche scientifique».

Toutefois, l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) appelle à la prudence et « condamne l’usage de médicaments sans preuve de leur efficacité ».

A ce jour, la RDC compte 45 cas de coronavirus et trois décès, dont Jean-Joseph Mukendi wa Mulumba, bâtonnier, député, et conseiller politique du président Étienne Tshisekedi, décédé ce mardi à Kinshasa.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *