Rwanda: Un nouveau fonds de développement propre

Les autorités rwandaises ont annoncé la semaine dernière que le pays allait se doter d’un fonds de développement propre. D’après les sources officielles, La création de ce fonds a pour objectif de réduire la dépendance du pays à l’aide étrangère. A en croire Kigali, cette levée de fonds se ferra en grande partie au près des particuliers et surtout des citoyens rwandais. Les fonds ainsi récoltés auront pour principale destination l’appui aux différents programmes de développement national à travers le pays. Cette décision intervient quelques semaines après que certains pays donateurs du Rwanda aient décidé de revoir leurs apports à la baisse. En effet ces sanctions font suite aux implications du Rwanda à la guerre de l’est du Congo par les miliciens du M23. Aujourd’hui encore le Rwanda dépend fortement de l’aide étrangère. Celle-ci représente pratiquement la moitié des ressources budgétaires du pays et finance plus de 40% des dépenses publiques touchant entre autre aux secteurs d’investissement. D’après les experts, sans cette aide le pays pourrait accuser un déficit de près de 15% du PIB. Un tel déficit conduirait à un ralentissement de l’économie Rwandaise et de son développement. D’après les prévisions, la croissance des recettes touristiques et des remises des rwandais émigrés pourront couvrir une partie du déficit. Par ailleurs si les sanctions de la communauté internationale venait à durcir jusqu’à l’ordre d’embargo, les fonds propres du pays n’arriveraient pas à compenser le déséquilibre résultant. Le Rwanda importe quatre fois plus qu’il n’exporte et sa consommation énergétique est également très dépendante de l’extérieur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *