France : François Hollande en Afrique du Sud

3495382_3_8da8_francois-hollande-et-jacob-zuma-ont-donne-une_41e09c5af5cd02632897afd15efae7b71Lundi, en Afrique du Sud, le président français François Hollande a annoncé un accord entre GDF Suez et la RSA, portant sur la construction d’une centrale thermique.C’était à l’occasion d’une conférence  de presse conjointe avec son hôte, Jacob Zuma.

1,5 milliard d’euros (2 milliards de dollars), telle est la valeur du contrat entre l’entreprise française et Pretoria. Une bonne nouvelle pour  la visite du chef d’Etat français. Toutefois, M. Hollande ne s’est pas étendu sur les détails de ce contrat. Avec son homologue sud-africain, il a plutôt partagé son souhait de « partenariat équilibré », promettant le soutien de la France dans l’avenir. Il  a, par ailleurs, confirmé un autre gros contrat impliquant des parties française et sud-africaine. Il s’agit d’Alstom et l’Agence Sud-africaine des Trains de Passagers (PRASA). Pour une valeur de 4 milliards d’euros (5,3 milliards de dollars), le constructeur ferroviaire va créer 8 000 postes en Afrique du Sud. En outre, il s’est engagé à utiliser des pièces fabriquées localement à hauteur de 69 % à la deuxième phase du contrat et 99 % au cours de la dixième année.

En plus des contrats, les deux présidents ont abordé la situation en Afrique en particulier  la Centrafrique. M. Hollande a réitéré le soutien de la France à « la force régionale qui sera constituée sous l’égide des Nations Unies et avec l’appui de l’Union africaine » dans la perspective d’une intervention.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *