Nigéria : une candidate aux présidentielles se retrouve en prison.

Une candidate aux présidentielles nigérianes se retrouve en prison pour des chèques sans provisions. En effet, la candidate d’United National Party for Development (UNPD), Mme Ebiti Ndok qui se présente aux élections présidentielles du 9 avril, a été condamnée par la Haute Cour d’Abuja d’avoir  émis des chèques sans provisions. La candidate aurait délivré des chèques sans provisions d’un montant de 1,5 million de naira (environ10.000dollars) au profit de deux hôtels de la capitale, Onnyx Hotel et Transcorp Hilton Hotel. Et pour ne rien arranger à la représentante de l’UNPD, la sentence de la Haute Cour a aussi pour conséquence la non participation aux élections prévues pour le 9 Avril prochain. Elle a surement rêvé de mener une campagne électorale hors paire pour se faire accepter de la population mais l’univers carcéral ne faisait sans doute pas parti de ses plans. Un candidat de moins par rapport aux vingt deux candidats qui avaient été autorisés par  la commission électorale indépendante  (Independent National Electoral Commission – INEC). Faut noter aussi que deux candidats avaient déjà désisté, ce qui réduirait le choix aux électeurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *