Afrique du Sud : Promesses pour lutter contre l’insécurité alimentaire

RSAAlors que les élections électorales avancent à grand pas, les autorités sud-africaines multiplient les promesses  à la population. Le gouvernement vient de prendre un nouvel engagement en matière de sécurité alimentaire.
Selon le ministre de la Science et des technologies, la sécurité alimentaire est l’une des priorités de l’Etat. C’est dans ce sens qu’un centre d’excellence pour la sécurité alimentaire a été créé et permettra au pays de faire face aux inégalités sociales criantes observées à travers le pays. Près de 60% du territoire est correctement urbanisé mais environ 45% de la population vit encore en-dessous du seuil de pauvreté et plusieurs Sud-Africains seraient exposés aux risques d’insécurité alimentaire.
Les chiffres les plus alarmants sont ceux  touchant le domaine de l’enfance. Selon les données officielles, un enfant sur 5 souffre de malnutrition chronique, aussi bien dans les zones rurales qu’urbaines. Cette situation reste inquiétante pour la deuxième puissance économique du continent noir.
Pour les détracteurs du régime, le RSA dispose suffisamment de richesses mais la difficulté réside au niveau de la répartition inégale du PIB. La question d’une politique propagandiste au nom des élections à venir reste toutefois posée. Malgré la montée en puissance de certains partis de l’opposition, l’ANC jouit encore d’une popularité au sein des Sud-Africains.
Pour les observateurs, le parti de Mandela ne risque pas encore de perdre sa place. Au pire des cas, il pourrait être amené à former des alliances pour obtenir la majorité absolue. Cette popularité historique ne doit pas pour autant tromper les responsables du parti de l’ANC qui , dans les années à venir, perdrait l’aura sacrée dont il jouissait .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *