Afrique du Sud : Premier anniversaire de la mort de Nelson Mandela

mandelawaveIl y a un an disparaissait l’ancien président sud-africain Nelson Mandela, à l’âge de 95 ans. A l’occasion du premier anniversaire de sa mort, plusieurs manifestations commémoratives sont prévues même au-delà de l’Afrique du Sud.

Depuis déjà jeudi, certains des quelque 5 000 registres de condoléances remplis depuis le décès de l’icône de la lutte anti-apartheid sont exposés au Centre pour la mémoire de Nelson Mandela à Johannesburg. A partir du 5 décembre 2013, des messages de reconnaissance et d’admiration sont venus du monde entier pour saluer la mémoire de « Madiba ».Selon l’archiviste de cette fondation, Razia Saleh, pas moins de 66 000 e-mails ont été envoyés en cette occasion.

Un an après, cet engouement n’est pas près de s’arrêter. Plus précisément, des manifestations seront organisées sur l’ensemble du territoire sud-africain. Au cours de la cérémonie officielle, les Sud-Africains seront invités à faire du bruit pendant une durée exacte de 6 minutes et 7 secondes, symbole des 67 ans d’engagement politique de Nelson Mandela. Autre manière de se souvenir du héros sud-africain, c’est de se faire tatouer son portrait ou une de ses citations. Une mode qu’a lancé le studio spécialisé « Black & White » de Johannesburg.

En dehors des frontières sud-africaines, l’effet Mandela est tout aussi perceptible. A titre d’illustration, une manifestation baptisée « Mandela’s Week » aura lieu samedi au Sénégal pour rendre hommage à cette mythique personnalité politique. Cet évènement se scinde en deux volets : le scientifique, dans le cadre duquel sera organisé un colloque universitaire portant sur l’héritage politique de Nelson Mandela pour l’Afrique d’aujourd’hui, et le culturel.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *