Le choléra en Centrafrique a déjà fait 13 décès et 43 infections

cholera-centrafriqueLa psychose gagne de plus en plus la population centrafricaine, vingt-quatre heures seulement après l’annonce d’une épidémie du choléra qui aurait déjà fait 13 victimes et 43 personnes ont été infectées dans le pays.

Malgré la mobilisation des autorités et de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), les populations craignent toujours une éventuelle propagation de la maladie.

Selon un bilan fourni à l’issue d’une réunion d’urgence tenue ce jeudi à Bangui, au moins 46 personnes sont déjà contracté la maladie, 13 autres sont décédées à Bangui et dans la commune de Bimbo.

«Si quelqu’un a cette maladie et que son entourage prenne des précautions d’hygiène appropriées, par exemple en se lavant les mains, en nettoyant les ustensiles de cuisine et tout ce qu’il mange, je crois que le risque que cette maladie se propage va être ralenti», conseille le directeur de l’Hôpital de l’Amitié de Bangui, le médecin généraliste, Germain Piamale.

Un numéro vert a même été mis à la disposition des populations par la Croix rouge. Il s’agit du 4040, que ces populations peuvent appeler en cas de suspicion d’un malade atteint de choléra.

La mobilisation devient donc de plus en plus importante contre cette épidémie qui a fait sa première apparition dans la ville de Ndjoukou, située à plus de 200 Km de Bangui, précisément dans la Préfecture de la Kémo, au centre du pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *