Nigeria : Aliko Dangote et l’artiste Bono partent à la rescousse des victimes de Boko Haram

bono-nigeriaLe milliardaire nigérian, Aliko Dangote et le chanteur de U2, Bono, envisagent de s’unir pour venir en aide aux 2,6 millions de déplacés victimes des exactions du groupe terroriste nigérian Boko Haram.

«Nous voulons nous rendre utiles», a déclaré l’artiste Bono, sans préciser sous quelle forme, après avoir visité des camps de déplacés du nord-est du Nigeria qui l’ont «profondément ému». Dangote et Bono, accompagnés par l’ancien secrétaire d’Etat britannique pour le développement international, Douglas Alexander, se sont aussi rendus dans la capitale fédérale nigériane dans le cadre de la campagne de l’ONE, une organisation internationale qui regroupe de riches hommes d’affaires et des célébrités mondiales.

Les deux philanthropes ont été reçus par le vice-président nigérian, Yemi Osinbajo, qui a salué «ce partenariat international, qui doit apporter une réponse ciblée à la crise humanitaire grandissante dans le nord-est du pays».

«Dire qu’un pays seul peut gérer ce type de crise, qu’il peut gérer 2 millions de déplacés avec parmi eux des enfants, ce serait irresponsable», a affirmé Yemi Osinbajo.

De retour de Maiduguri, la capitale de l’Etat du Borno et ancien fief de Boko Haram, Dangote a promis de continuer l’aide qu’il apporte au pays depuis plusieurs années à travers sa fondation personnelle, en intégrant le conseil d’administration de l’ONE dont Bono fait partie.

Le Nigeria est profondément secoué depuis des années, par la secte islamiste Boko Haram, qui a fait des milliers de victimes et déplacés.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *