Côte d’Ivoire : L’armée présente ses excuses à la Nation pour les mutineries de 2017

A l’occasion de la cérémonie des vœux au président ivoirien ce jeudi, le chef d’état-major des armées, le général Sekou Touré a présenté «ses excuses à la Nation», pour les mutineries qui ont ébranlé le pays en 2017.

Pour le chef d’Etat-major, ces mutineries qui remettent en cause, la «loyauté» et « l’engagement » des forces de l’ordre ivoiriennes envers leur mère patrie, ont eu «de graves conséquences économiques et sociales» sur la Côte d’Ivoire.

Il a ainsi promis de tout mettre en œuvre pour « redorer le blason terni » de l’armée, qui « doit cesser d’être un problème » pour le pays qu’elle est « censée défendre ».

Dans son discours à la nation à la veille du nouvel an, président Alassanne Ouatarra avait également insisté sur la nécessité de « transformer » l’armée ivoirienne, la « discipliner » pour un faire une « vraie armée républicaine ».

D’anciens rebelles intégrés dans l’armée se sont mutinés en janvier puis en mai 2017, obtenant finalement le paiement de 12 millions de francs CFA pour chacun des 8.400 d’entre eux. Cette crise a terni l’image de stabilité retrouvée du pays, après la crise politico-militaire de 2010-2011 et porté un coup non négligeable au pouvoir du président Alassane Ouattara.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *